L’étude de la biologie nécessite la familiarisation avec de nombreuses structures en interaction dans le but de comprendre des processus complexes et intangibles. À ce défi s’ajoute la grande quantité de sujets diversifiés incluant une bonne dose de connaissances déclaratives (le fameux « par coeur »). C’est ainsi que le cours magistral est souvent la stratégie adoptée pour survivre, ce qui n’est pas toujours la meilleure combinaison par rapport aux besoins d’apprentissage. De plus, certains effets secondaires peuvent devenir des irritants (ex : prof au centre de l’action, stimuler la motivation des étudiants, ont-ils réellement compris ?).

Opérer une révolution pédagogique (ex : classe inversée) comporte plusieurs contraintes et risques qui peuvent constituer un frein pour plusieurs enseignants. La méthode des petits pas semble avoir été notre réponse naturelle à ces défis pédagogiques, en veillant à garder le cap sur l’objectif de mettre les connaissances en action et de viser une compréhension permettant le transfert des connaissances. En toute simplicité, nous souhaitons partager différentes activités que nous avons développées dans cette optique et qui nous permettent de diversifier notre enseignement. Non, la bio, ce n’est pas que du par coeur !