Le rôle de l’ingénieur dans la société ainsi que ses compétences attendues dans le métier sont fortement documentés, que ce soit dans les discours des acteurs sociaux et industriels ou dans les discours académiques et scientifiques. Ainsi, plusieurs orientations s’accordent pour mentionner que la pratique d’ingénieur comprend des considérations qui ne se limitent pas aux aspects techniques et disciplinaires déjà pris en compte lors de la formation des ingénieurs. Par contre, les compétences de l’ingénieur à former impliquent une formation qui est pensée à partir des problèmes issus de la pratique. L’un des moyens pour y arriver a été l’implémentation d’approches pédagogiques novatrices tels que la démarche d’apprentissage par problèmes (APP) qui font appel à des situations réelles de la pratique d’ingénierie. Cependant, malgré l’abondance des publications scientifiques traitant de l’APP dans la formation des ingénieurs, la signification attribuée à cette approche, sa mise en œuvre ainsi que ses effets font l’objet de plusieurs tensions et débats. Cette communication est issue des travaux de mémoire en maitrise qui propose une analyse systématique de ces publications afin de synthétiser les principales caractéristiques de l’APP et son rôle dans la formation des ingénieurs.