Nous avons mis en place un modèle de classe inversée dans notre cours de chimie organique dans lequel les étudiants devaient regarder des vidéos avant le cours et travailler sur l’application des connaissances pendant les heures de cours. Nous avons constaté que, dans l’ensemble, les notes étaient plus élevées de 4 % en classe inversée, et encore plus pour les élèves moins performants (plus élevées de 10 %). Ces résultats pourraient s’expliquer par une meilleure rétroaction des enseignants et des élèves plus actifs dans la classe inversée. Dans cette présentation, nous expliquerons le dispositif didactique mis en place et nous formulerons des suggestions pour l’implantation de la classe inversée à d’autres contextes disciplinaires.