Au Collège Vanier, des étudiants, dirigés par l’animateur, se sont engagés dans un projet d’ingénierie génétique de cellules de levure avec un gène impliqué dans la production d’un médicament appelé noscapine. Le but de ce travail est de mesurer l’efficacité de ce gène dans la réalisation de son étape limitante dans la voie de production de la noscapine. Le travail de biologie moléculaire a été effectué au collège et était relativement peu couteux. La microscopie à fluorescence, la spectrométrie de masse et la cytométrie en flux ont été réalisées dans des installations universitaires. Les résultats de ce travail seront présentés dans cet atelier de même que les défis présentés par l’offre d’un tel projet aux étudiants de premier cycle et les avantages perçus pour les étudiants.