Lorsque l’élève entre dans la classe, il possède déjà certaines conceptions liées au fonctionnement du monde qui l’entoure. Parfois, ces conceptions entrent en conflit avec le savoir scientifique, de sorte que l’un des rôles de l’enseignant consiste à les identifier afin d’emmener l’élève à les corriger. Or, se pourrait-il que l’enseignant de sciences puisse, involontairement, entrainer la formation de certaines conceptions erronées? En effet, il semblerait que l’enseignement de certains concepts, même s’il ne contient pas d’erreurs sur le plan scientifique, puisse malgré tout encourager le développement de certaines conceptions erronées. Et comme l’enseignant représente une source d’informations scientifiques de confiance, l’élève remet rarement en question ces conceptions erronées, qui deviennent alors particulièrement résilientes.

Dans cet atelier, venez découvrir quelques-unes de ces super-misconceptions et comprendre pourquoi il faut parfois se montrer critique de toutes les sources d’informations scientifiques, même lorsqu’il s’agit de son enseignant!