Les recherches réalisées auprès d’élèves ayant suivi un cours de base sur les lois d’attraction et de répulsion électrostatique démontrent que leurs conceptions construites avant enseignement, donc de façon informelle, sont erronées comparativement à celles communément acceptées par les scientifiques et elles perdurent malgré l’enseignement dispensé. Comment expliquer ce phénomène de persistance ? Les didacticiens sont unanimes à l’expliquer par le fait que les enseignants n’en tiennent pas compte ou l’ignorent dans leur enseignement. Force est de constater qu’ils ne maitrisent pas les techniques pour les identifier.

En plus, leurs mises en évidence nécessitent du temps, ce qui n’est pas compatible avec celui dédié à l’enseignement dans la grille horaire et le nombre d’étudiants qui sont inscrits dans le cours. Pour les aider à identifier les conceptions de leurs élèves afin qu’ils en tiennent compte dans leur enseignement, de plus en plus de didacticiens développement des questionnaires à choix multiples (QCM) pour les diagnostiquer en peu de temps. Ainsi, dans cette communication, nous allons présenter un double QCM sur l’électrostatique que les enseignants du collégial pourront utiliser au début de leurs cours pour identifier les conceptions des élèves qui ont suivi un cours sur ce thème au secondaire.