Mot du président par intérim

Partager cet article

Imprimer cet article

Dany Gravel, C.S.S. des Samares, Président par intérim de l’AESTQ

La révolution moderne s’appuie sur la science 1TROTTIER, Bernard. (1967). Mot d’ouverture. Bulletin pédagogique de l’APSQ, 1 (1), 1.

C’est cette phrase qui ouvrait le premier numéro du Bulletin pédagogique de l’Association des professeurs de sciences du Québec il y a un peu plus de 50 ans, maintenant. Le mot d’ouverture continuait en parlant des risques de concentrer l’avenir de l’enseignement uniquement sur les techniques en oubliant la science qui doit y jouer un rôle de premier plan : « Par exemple, on se dit prêt […] à utiliser les méthodes modernes d’enseignement : un enseignement individualisé, des machines à enseigner, des méthodes audiovisuelles, que sais-je encore? Une fois de plus, on se rabat sur les seules techniques. On jette de la poudre aux yeux. » 2TROTTIER, Bernard. (1967). Mot d’ouverture. Bulletin pédagogique de l’APSQ, 1 (1), 1. À l’époque de l’enseignement à distance, cette phrase prend un sens tout autre!

C’est un honneur, pour moi, d’avoir l’occasion de vous accueillir dans le 50e volume de cette publication (qui s’est appelée Spectre, dès le 2e numéro). Cinquante volumes de discussions pédagogiques, d’opinions, de partages. Cinquante volumes où des passionnés partagent à d’autres passionnés le fruit de leurs expériences, de leurs recherches. Cinquante volumes à créer des liens entre celles et ceux qui ont à cœur l’enseignement de la science et sa qualité.

Outre cette introduction qui semble intemporelle, le reste du premier numéro du Spectre est un magnifique résumé de l’actualité éducative de son époque. Publié en mai 1967, on y retrouve un rapport très pointu sur la mise en place de classes-laboratoires. On imagine facilement qu’avec les polyvalentes qui se construisaient à l’époque, la question devait être d’actualité. On imagine aussi facilement que, si les décisions actuelles sont un reflet de celles de l’époque, les politiciens n’y ont probablement pas consulté les principaux concernés en amont des annonces.

On retrouve ensuite un document très détaillé traitant de la réforme en cours des programmes d’enseignements. Les besoins pour l’enseignement de la science lors de ce « renouveau pédagogique » 3TROTTIER, Bernard. (1967). Document pédagogique. Bulletin pédagogique de l’APSQ, 1 (1), 7. sont expliqués dans les moindres détails et sont étrangement près de nos préoccupations actuelles.  

Cela étant, malgré les amusantes ressemblances, on peut facilement voir que Spectre a énormément évolué, depuis la fin des années 60. Plutôt que d’avoir quelques textes principalement signés par la présidence, nous avons maintenant une revue d’une qualité exceptionnelle, dirigée par une équipe de rédaction des plus motivée qui regroupe des textes de qualité de provenances diversifiées. De plus, Spectre est à l’aube d’une nouvelle transformation : le numéro actuel sera le dernier numéro en format papier. L’idée plane depuis plusieurs années, déjà, et comme pour plusieurs dossiers, la pandémie actuelle aura accéléré la réflexion. Selon un sondage réalisé récemment, une forte majorité des abonnés sont en accord avec la transition vers un format 100 % numérique. Lorsqu’on ajoute à l’équation le fait qu’en excluant les salaires, 60 % du budget du Spectre est englouti dans l’impression et les envois postaux et la quantité énorme de papier que cela représente, une seule décision semblait logique : à partir du prochain numéro, le Spectre ne sera disponible qu’en version numérique.

Aucun autre changement n’est prévu, seulement une importante économie de papier et de timbres! Comme le disait avant moi un ancien président : « Il serait bon que l’on comprenne qu’il n’est qu’une façon de dépasser et de vaincre la technique, c’est d’acquérir plus de sciences. » 4TROTTIER, Bernard. (1967). Mot d’ouverture. Bulletin pédagogique de l’APSQ, 1 (1), 1. Alors, ne pleurons pas trop la disparition de la version imprimée et concentrons-nous sur l’essentiel : toute la science contenue dans cette merveilleuse publication!


Spectre | Volume 50, numéro 1 | Novembre 2020