Enseigner les démarches de construction d’opinion

Animatrice : Audrey Groleau, professeure en didactique des sciences et de la technologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières

En ce temps de COVID-19 – et pendant la longue période de transition qui suivra le retour à l’école –, les élèves, étudiants et étudiantes posent et poseront sans doute des questions comme « quand et comment est-il approprié de procéder au déconfinement? », « que devrait-on changer dans notre mode de vie et dans nos choix de société pour diminuer le risque que de telles situations se reproduisent? » et « pourquoi certaines juridictions ont-elles fait le choix d’administrer des médicaments comme la chloroquine alors que son efficacité et ses effets secondaires ne sont pas bien connus? » Ces questions, comme bien d’autres questions complexes concernant les sciences, la technologie, l’éthique, la politique, l’environnement, la santé, etc. ont en commun de pouvoir être abordées par l’entremise de démarches de construction d’opinion. Dans ce webinaire, l’animatrice définira la démarche de construction d’opinion, examinera sa place dans les programmes de formation, discutera de quelques pistes de réflexion à considérer avant d’enseigner de telles démarches et présentera des approches pouvant faciliter cet enseignement (ilot de rationalité interdisciplinaire; débat; jeu de société; utilisation d’objets culturels).

Audrey Groleau est professeure de didactique des sciences et de la technologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières depuis 2014. Elle contribue à la formation d’enseignants et d’enseignantes du primaire, du secondaire et en adaptation scolaire, mais aussi de chercheurs et de chercheuses en didactique. Cette année, elle dirige le programme de maitrise en enseignement secondaire (« maitrise qualifiante ») de son université. Elle a enseigné la physique au collégial et fait partie de l’équipe de mentors en pédagogie de l’enseignement supérieur de l’UQTR. Ses recherches portent sur les rapports à l’expertise scientifique de futures et futurs enseignants, scientifiques et ingénieurs.